Comment se libérer de la charge mentale

Comment se libérer de la charge mentale ?

Trop de choses à faire, trop de choses en tête, trop de choses à gérer, à penser ? Peut-être même que vous vous sentez dépassé.e par tout, les événements, la famille, le travail, et comme si cela ne suffisait pas, pas le temps de prendre le temps !… Comment s’en sortir ?!?

Avant de commencer, rassurez-vous. Cela arrive à tout le monde d’être sur-sollicité de tous les côtés. De plus, les besoins de contribution et de reconnaissance sont si naturel… Est-ce au point de se stresser ? Au point de ne pas avoir une seconde à soi ?

Je suppose que vous aurez compris que pour se libérer de la charge mentale, la première issue qui peut pourtant paraître contre-nature… est de s’arrêter… Cela tombe bien, puisque vous êtes là !

Comment se libérer de la charge mentale

1- Cinq étapes fondamentales pour se libérer de la charge mentale

Aujourd’hui, je vous propose d’aborder dans l’ordre de leur apparition, les cadeaux potentiels qui se cachent derrière chacune de nos pensées, si-si ! Ces pensées captées par notre Âme… Et traduites par notre cerveau dans toutes ses dimensions… Particulièrement celle qui nous amène à cet article, notre mental… Jusqu’à ce que nous prenions conscience de ce manège enchanté et que nous entrions dans une nouvelle danse !

Accrochez-vous, ça va tourner ! Prêt.s.es ? C’est parti !

Notre pensée pourrait nous faire potentiellement trois cadeaux

Cette façon d’aborder les pensées me plaît beaucoup. C’est pour cela que je vous la partage aujourd’hui ! D’après moi, chaque pensée pourrait nous faire au moins trois présents… Si nous prenons la peine de l’écouter dès qu’elle apparaît…

D’une part la surprise : La pensée arrive « miraculeusement  » dans notre cerveau et nous la traitons comme bon nous semble… A moins que ce soit elle qui nous traite comme bon lui semble, comme je l’indiquais sur Le pouvoir de notre imagination.

D’autre part le jeu, la danse qu’elle nous propose : En observant, en prenant conscience de notre première pensée, de quand elle arrive, comment elle arrive, dans quel contexte, avec quelle force… Nous pouvons jouer avec elle, presque même danser avec elle. Je vous propose de la considérer, l’entendre, la choyer. Ainsi, elle vous donnera son mystère voire son fil conducteur dont elle seule a le secret.

Enfin le précieux, le trésor, qu’elle nous offre. Celui de prendre pleinement notre place dans ce monde, qui plus est, avec la meilleure version de nous-même… Et avec cette expérience qu’elle nous invite à faire. Son jeu, sa danse, notre jeu, notre danse, cette prise de conscience, pensée après pensée, qui nous permet de choisir le meilleur chemin pour nous, le nôtre. Juste parce que Tout est question d’attention et d’intention dans Mon Précieux Présent.

Notre Âme, pour nous guider vers notre direction

Et si c’était notre Âme qui captait nos pensées… Si notre Âme connaissait notre chemin et cherchait avec ses moyens à se faire entendre pour mieux nous guider… En captant toutes sortes de pensées, comme un indicateur du taux vibratoire dans lequel nous sommes, dans lequel se trouve notre environnement…

A mon point de vue, notre Âme se fait entendre par notre plus beau véhicule, notre corps… Au sommet duquel se trouve notre merveilleux outil, bien caché dans sa boîte, comme une boîte à trésor… Notre merveilleux outil insoupçonné, notre cerveau, comme un traducteur de notre Âme.

Le meilleur traducteur de notre Âme, notre cerveau

Et si notre cerveau était le traducteur de notre Âme pour nous mener sur ce délicieux chemin qui est le nôtre… Notre extraordinaire cerveau et toutes ses possibilités. Entre autres, ses réactions incontrôlables face aux dangers potentiels. Mais aussi cette relation avec notre environnement par le biais de nos sens… Ses réactions par le biais de nos émotions… Sa capacité d’analyser, d’observer, de réfléchir et de créer de nouveaux comportements. Tout ceci, dans le but de nous adapter toujours mieux à notre environnement ou de le fuir !… Pour notre survie personnelle et la survie de l’espèce… A ce sujet, je vous invite à lire ou relire Mieux utiliser son cerveau.

Si seulement nous pouvions entendre cette merveilleuse équipe qui nous guide… Notre Âme, qui capte nos pensées, notre cerveau qui traduit note Âme, cette merveilleuse équipe qui nous guide si naturellement… Pourtant…

Quand notre Âme joue sa dernière carte, le mental

Pour se faire entendre et parce que pour le moment nous faisons peut-être encore la sourde oreille à nos premières pensées, il est temps pour notre merveilleuse équipe de faire rentrer notre mental en jeu… Sauf que tout cela se passe seulement en 2 ou 3 secondes !

Avec son langage qui lui est propre, notre mental va donc très rapidement entrer en scène pour nous montrer que nous devons alléger une sorte de discours dissonant.

En effet, nous sommes face à deux langages différents :

  • le nôtre, guidé par notre Âme et toute son équipe
  • et celui des autres, qui nous met face à nos possibilités ou nos limites.

Lorsque les deux discours vont dans la même direction, cela reste fluide, lorsque les discours divergent, notre équipe va chercher à se faire entendre… Sauf que naturellement, notre mental a, dans son répertoire, les mots que nous avons entendus et reçus, tels que j’aurais dû… il faut que… je dois finir tel dossier, après que vais-je faire à manger… Pas la peine de rentrer dans le détail, vous connaissez vos propres idées qui tournent en boucle, vos blocages, votre stress pour finir à temps… Et combien cette pression peut nous faire mal !

La seule issue, s’arrêter pour écouter. Et apprendre à notre mental un nouveau discours, pour mieux être entendu. La prise de conscience, puis avec l’entraînement, la pleine conscience et toute la bienveillance qui l’accompagne permettent un allègement. Ouf !

De la prise de conscience à la pleine conscience

La prise de conscience est le premier pas nécessaire à tout changement.

Conscience de ses idées qui tournent, virent, bloquent, se répètent…

Conscience de soi aussi, de ce que nous faisons, qui nous sommes, ce que nous avons, ce que nous savons, nos forces, nos faiblesses, nos vulnérabilités, notre hypersensibilité, notre hyperactivité aussi…

Conscience pour assumer et révéler le meilleur de nous-même, tous nos potentiels cachés et oser développer l’art de retrouver notre chemin de vie au naturel, Notre Chemin d’Âme Nature

Conscience de jouer le meilleur scénario de Notre vie et d’être aidé pour cela par notre meilleure équipe, formée par notre Âme, notre cerveau, nos émotions et notre corps ! Ce meilleur scénario, personne ne le jouera à notre place, c’est pour cela que notre équipe veut se faire entendre coûte que coûte ! Alors qu’attendons-nous ? Prenons notre place dans ce monde !

Cette même prise de conscience nous permet d’agir sur soi sous différents aspects, comme je vous le propose dans l’article Comment prendre conscience de soi.

Pas à pas, c’est la pleine conscience qui peut arriver, comme par magie. Cette pleine conscience vous permettra de rester sur votre Chemin, votre meilleur scénario… Enfin !

Pour conclure

Parce que notre Âme connait notre Chemin et parce qu’elle fera toujours ce qui est en son pouvoir pour nous guider, elle va capter une pensée et la faire traduire par notre cerveau pour qu’à son tour il guide notre corps tout entier. Sauf que… Nous avons appris à nous dissocier, à nous éloigner de nous !

De façon bienveillante, notre formidable équipe va jouer sa dernière carte : le mental. Qui lui, martèle avec ses outils que vous connaissez-bien, jusqu’à se faire entendre… C’est par la prise de conscience que nous sortons de ce manège. Alors que nous nous sommes éloignés, nous pouvons revenir sur notre Chemin. Prise de conscience après prise de conscience, nous pouvons peut-être arriver à la pleine conscience et sans doute rester sur notre Chemin pour jouer le meilleur scénario de notre vie. Qui d’autre que nous peut le jouer !?

J’espère sincèrement du plus profond de mon cœur que cet article vous aura permis de prendre conscience de ce manège enchanté

Cerise sur le gâteau

Nous avons maintenant compris mentalement comment se libérer de la charge mentale. Et la créativité dans tout ça ? La mauvaise nouvelle, c’est qu’elle apparaît lorsque nous arrivons à lâcher notre charge mentale… Le serpent qui se mord la queue…

Les deux bonnes nouvelles sont que :

l’action nous libère de la charge mentale ! Oui, le cerveau ne peut traiter qu’une information à la fois et le corps ne peut faire qu’une action complexe à la fois. Se mettre à l’action en pleine conscience permet donc de libérer notre charge mentale !

– les «  idées de génie« , celles qui font vibrer notre corps tout entier, celles qui vibrent à notre élan de cœur, à notre propre nature, à notre authenticité… Apparaissent de la même manière ! Elles sont captées par notre Âme, traduites par notre cerveau… A bon entendeur… A vous de jouer !

Image : Relaxation

2- Exercice pratique pour se libérer de la charge mentale

A pratiquer seul… Ce moment est pour nous… Tout est dans l’intention de faire un nouveau pas vers nousEn conscience… Une façon de libérer la charge mentale est de faire agir le corps

Matériel :

  • un dé
  • une feuille de papier
  • un stylo
  • des crayons, pinceaux, ciseaux… pour les plus créatifs

Si vous êtes artiste, vous pouvez agrémenter la feuille d’un dessin, calligraphier et laisser libre cours à votre imaginaire.

Notez les Cinq activités sur une liste comme suit :

  1. Danser
  2. Solliciter l’un de nos sens (vue, ouïe, odorat, goût, toucher)
  3. Chanter
  4. S’étirer de tout son corps
  5. Dessiner une… première idée qui nous passe par la tête (exemple : chat, soleil, vélo…)
  6. Libre choix

Déroulement :

  • Lancer le dé
  • Selon le chiffre indiqué sur le dé, se reporter au chiffre correspondant sur la liste
  • Prendre le temps de pratiquer librement l’activité proposée, en conscience !

C’est tellement agréable de se connecter à son corps, à son cœur, à son Âme, en conscience !

A vous de jouer ! Pratiquez et notez sur votre cahier découverte vos meilleures expériences !

Image pour aller plus loin

3- Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin sur le chemin de votre Âme, je vous propose de programmer un nouveau moment de qualité envers vous-même et prendre une pause pour lire ou relire Le langage de l’amour et prendre le temps de pratiquer les exercices proposés ou de les refaire, comme si c’était la première fois…

N’hésitez pas à commenter, valoriser cet article en cliquant sur le pouce vert, nous faire part de vos retours, quel est votre type de charge mentale ?

… Et surtout, ajoutez l’intention de vous amuser, de développer votre joie et l’amour pour la vie, votre vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.