Image de soi

Exercice du miroir pour améliorer son image de soi

Je me sens trop seule, trop maigre ou trop grosse, trop mal, trop nulle, trop différente des autres… Je me juge en permanence, je ne m’aime pas ou si peu… Pourtant, je veux me sentir bien, aimée, vivante… Comment faire ?

Notre discours intérieur, peut nous jouer des tours et c’est bien normal. Selon l’environnement dans lequel nous avons grandit, nous pouvons avoir entendu des mots qui nous ont éloignés de nous. En faisant confiance à ces figures d’autorité, nous les croyons… Nous prenons alors l’habitude de nous les répéter comme pour ne pas les oublier ou pour trouver une solution… Sauf que parfois, ils sont blessants et injustifiés et ne reflètent que ce que l’autre ressent, bien qu’ils nous soient adressés à nous. Or nous continuons de nous répéter ces jugements que recevons ou que, par mimétisme, nous nous donnons nous-même. Il en découle naturellement une perte de confiance, une mauvaise image de soi, de nouveaux jugements… Et un cercle vicieux prend insidieusement place…

Aujourd’hui, je vous propose un cercle vertueux en cinq étapes, afin de redorer notre image et donc notre confiance, face à un miroir, de façon à nous trouver face à nous-même et peut-être je vous le souhaite, d’entendre notre Ami.e, notre Amour, notre Âme… De nous entendre, au plus profond de notre être.

Exercice Miroir pour améliorer image de soi
Exercice Miroir pour améliorer image de soi

1- Cinq étapes pour redorer son image et retrouver confiance en soi

L’image de soi est reflétée par nos yeux et par l’interprétation que nous en faisons. En effet, lorsque nous nous regardons dans un miroir, nous pouvons entrer dans plusieurs dimensions.

Celle de notre environnement, le matériel, puis notre physique.

Au delà de l’extérieur, au delà du physique, il s’agit de rentrer dans notre regard, en profondeur. De façon à découvrir les autres dimensions, plus secrètes, plus subtiles, parfois plus dérangeantes au début et pourtant, avec l’écoute, la bienveillance et la pratique, plus libératrices.

Nos émotions vont nous secouer, notre affect va peut-être nous étonner, en tout cas, l’objectif de cet exercice est de tout mettre en œuvre pour remplir notre réservoir d’amour. Un peu comme si nous prenions enfin la ferme décision de combler de l’intérieur ce que nous avons peut-être l’habitude d’aller chercher à l’extérieur…

Première étape : Observer l’environnement

Face à notre miroir, prenons le temps d’observer l’image de l’environnement, notre environnement qui s’y reflète, ce que nous voyons de notre entourage. Peut-être un mur, peut être un tableau ou que sais-je encore, de façon à nous familiariser avec notre environnement. Les couleurs, les formes, tout ce que nous voyons. Prenons tout le temps qu’il nous est nécessaire avant de passer à la deuxième étape.

Deuxième étape : Observer son physique, sans jugement

Ici, il s’agit d’être l’objet d’observation. Nous observons notre physique, sans le juger, juste tel qu’il se présente aujourd’hui face à nous dans le miroir. Prenons le temps d’apprivoiser cette nouvelle façon de nous observer, de manière neutre, juste en observant ce qui est.

Scrutons délicatement notre corps, tout ce que nous voyons, en terminant par les yeux, la forme, la couleur… Lorsque nous serons à l’aise, nous pourrons alors passer à la troisième étape.

Troisième étape : Plonger dans son regard

Cette étape peut paraître la plus difficile. Il est question de plonger dans le regard, notre regard. On dit que le regard est le miroir de l’Âme, en pratiquant cet exercice, je suis persuadée que vous allez donner le véritable sens à cette expression… Prenons le temps de plonger dans notre regard, de façon à entrer en dialogue avec notre cœur, la personne la plus chère à nos yeux, nous-même…

Cela peut paraître déroutant au départ, pourtant, quelle est la seule et unique personne qui est née avec nous, a vécu près de nous tout au long de notre enfance, continue à évoluer main dans la main en tant qu’adulte et passera les derniers moments de notre vie avec nous ?… NOUS-MÊME…

Il est peut-être tant de prendre un moment pour nous, face à nous, et de nous accompagner enfin avec toute la bienveillance qui nous est légitime et que nous n’avons peut-être pas reçu, du moins, pas comme nous aurions voulu la recevoir. Nous seuls pouvons prendre le temps qu’il nous est nécessaire pour nous accompagner, nous regarder avec amour et bienveillance, nous écouter, choisir les mots justes que nous avons besoin d’entendre… Bien que cela puisse entraîner une vague voire un tsunami de pensées et de sentiments rattachés… Signal que c’est le moment de passer à la quatrième étape.

Quatrième étape : Écouter ses pensées et sentiments rattachés

Lors de cette pratique, tout peut aller très vite. Il est pourtant important de prendre conscience de ce qu’il se passe face à nous. Écouter ses pensées, les sentiments rattachés est la clé du passage de cette étape. Nous pouvons avoir l’élan de nous repousser, avoir un sentiment de rejet. Nous pouvons nous sentir timide. Parfois, nous n’osons pas nous regarder fixement dans les yeux, sommes mal à l’aise à nous parler avec bienveillance… Quel que soit le sentiment, je vous encourage, avec le meilleur accompagnement possible envers vous-même à continuer l’exercice, afin de vous donner ce regard et cette écoute dont vous avez besoin, empli de compassion et d’amour, dont chacun d’entre nous a besoin. Cela peut passer également par des émotions plus ou moins fortes, que je vous invite à écouter.

Cinquième étape : Écouter ses émotions et besoins rattachés

Quelle que soit l’intensité de la vague, il s’agit de vivre pleinement l’émotion qui surgit, de l’observer, de la reconnaître, de l’accueillir… Cet exercice peut nous effrayer, nous mettre en colère, nous attrister, ou au contraire nous mette en joie. Il arrive parfois que nous n’arrivions pas à rentrer au fond de nous-même, lors du premier regard et c’est très bien aussi… Quelle que soit l’émotion ou en son absence, je vous invite à continuer de nous écouter, les jugements, les objections qui peuvent remonter, en gardant pour objectif de nous apporter le plus de bienveillance possible comme nous le ferions envers notre meilleur ami de façon à remplir notre cœur, notre précieux réservoir d’amour. Et qui sait, peut-être instaurer un dialogue avec notre Âme !

Pour conclure

Il est primordial de suivre les étapes, surtout si c’est la première fois que nous pratiquons cet exercice du miroir. Ainsi, d’abord observer son environnement, puis son physique, en terminant par les yeux, de façon à plonger dans notre regard.

A partir de cette étape, il est important de nous accompagner avec toute notre bienveillance dans l’objectif de prendre le temps, peu à peu, avec la pratique et la répétition à remplir notre propre réservoir d’amour, celui qui nous est légitime. Ainsi, nous construirons un cercle vertueux à chaque fois que nous en aurons besoin. Tout en prenant le temps d’écouter nos pensées, nos sentiments rattachés, nos émotions, nos besoins rattachés et surtout en nous adressant ce regard bienveillant, qui permettra sans doute d’instaurer un dialogue vertueux… Avec notre meilleur ami, notre plus grand amour, en notre Âme et conscience

Cerise sur le gâteau : S’autoriser à s’aimer, enfin, tel que nous sommes

A partir d’aujourd’hui, j’aimerais tant que vous vous engagiez à vous chérir et que vous arrêtiez de vous réprimander, quel que soit le seuil de la réprimande, elle vous blesse à votre insu. Il s’agit maintenant de vous traiter comme vous avez envie d’être traité.

Vous aurez compris que cet exercice est une mise en bouche, il s’agit de le répéter, le plus souvent possible. Prendre un rendez-vous avec nous-même est à la portée de tous ceux qui veulent prendre soin de leur Âme, l’écouter, la chérir, afin qu’elle nous montre notre chemin, en toute aisance et simplicité. Au plus nous répétons cet exercice, au plus il aura de portée et c’est toute notre représentation qui va changer !

Trois mots magiques accompagnés de notre prénom sera la première proposition que je vous fais ici.

Ainsi, face à nous-même, yeux dans les yeux, cœur à cœur, âme à âme, osons nous dire  » Je t’aime «  avec notre prénom car c’est bien à nous que ces mots s’adressent… Prenons le temps d’observer l’impact de nos propos à notre encontre…

Déroutant, percutant, plein d’amour, timide, hermétique… Quelque soit notre ressenti, il évoluera avec la pratique et peu à peu, notre confiance va reprendre le dessus, un nouveau pas vers nous-même et un nouveau chemin va s’ouvrir sous nos pieds, le chemin de l’amour inconditionnel… Effets garantis !

Image de soi, confiance en soi, amour de soi

2- Variantes de l’exercice, à vous de jouer !

  • Je t’aime telle que tu es (mon prénom)
  • Je m’engage à prendre soin de toi (mon prénom)
  • Je suis toujours là pour toi (mon prénom)
  • Je te pardonne tes maladresses, elles font partie de ton expérience passée (mon prénom)
  • Tu es merveilleux.se (mon prénom)
  • Je suis fier.e de prendre du temps pour toi (mon prénom)

C’est tellement agréable et gratifiant de se connecter à soi, à son cœur… à son Âme… De se voir tel.le que l’on est, de s’accueillir, se reconnaître, se reconnecter à soi… Je savoure ce moment…

amour inconditionnel
Moment pour soi

3- Pour aller plus loin…

J’ai découvert cet exercice lors d’un stage de chamanisme. Au fil des recherches, j’ai découvert que c’était Louise Lynn Hay qui en était l’initiatrice. Je m’autorise à le personnaliser et vous invite à en faire de même, laissez libre cours à votre créativité, répondez à toutes vos demandes, instaurez ce vertueux discours intérieur… Et peut-être n’aurez vous plus besoin du miroir…

Pour aller plus loin sur votre propre Chemin, je vous propose de lire ou relire l’article suivant : Amour sincère et durable, exercice inédit

Je vous remercie profondément, vous les belles Âmes qui lisez ces lignes, vous qui vous êtes inscrites à suivre le Chemin, vous qui valorisez le site d’un pouce vert à chaque article lu et apprécié, ainsi que vous qui enrichissez chaque article d’un commentaire, auquel je réponds avec grand plaisir.

Gratitude

6 commentaires sur “Exercice du miroir pour améliorer son image de soi”

  1. Grand merci Chemin d’âme nature pour tous les conseils que tu nous as transmis durant cette année ;
    merci d’avoir été présente pendant le confinement et,
    encore MERCI d’avoir accepté de reprendre les séances chez toi ;
    accueil, nature, simplicité et bienveillance sont au rendez-vous
    😘😻🦋
    Nini

  2. Effectivement en se concentrant sur le regard on arrive avoir des choses avec beaucoup de concentration merci pour cette belle lecture

  3. Se regarder dans les yeux, exercice inhabituel !! Je ne me regarde plus dans un miroir, je m’admire et là ce n’est plus pareil. Je ne me vois plus physiquement mais mentalement. Je commence à présent à comprendre l’importance de ne pas attendre le regard des autres pour se trouver belle, mais plutôt se trouver belle tout simplement.

    1. Yes, c’est tout à fait le but de l’exercice, remplir son réservoir d’amour, de bienveillance… Ensuite alors, notre réservoir pourra naturellement déborder au moment voulu, tout simplement. La vie devient alors juste, où tout et tout le monde est à sa place, en conscience… Continue sur ce chemin, le tien, celui de te reconnaître telle que tu es, t’aimer de façon inconditionnelle, te trouver belle… et bravo pour avoir compris le sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.