Élan vital Homéostasie

Élan vital, Homéostasie = Énergie + Exercice Physique

Se sentir faible, se sentir mal, sont les premiers signes d’un déséquilibre de l’homéostasie. C’est par ce langage que notre corps nous informe de l’état en déclin de notre élan vital. C’est le début de la dépression, de la maladie comme on l’entend ici. Non pas basée sur un symptôme, un déficit organique précis, comme on le fait en Occident, mais sur un ensemble, un mouvement vers le bas. Alors comment éliminer les déchets ? Comment augmenter notre immunité ? Comment augmenter notre taux vibratoire ? Comment conserver notre état naturel de santé ?

Image Mains bulle cœur

1- Cinq aspects de l’élan vital pour conserver notre état de santé, l’homéostasie

Avant tout, quelques définitions :

  • L’homéostasie est un état d’équilibre de nos fonctions physiologiques, de notre milieu intérieur.
  • L’élan vital est l’énergie, la force vitale qui anime notre corps physique, les organes et les fonctions. L’élan vital est aussi la force qui me pousse à agir pour notre bien, ce que nous appelons ici notre Chemin d’Âme Nature. Cette petite voix qui sait mieux que quiconque ce qui nous fait du bien, qui peut calmer notre mental, qui connait nos convictions profondes, nos valeurs, notre potentiel trop souvent caché et que nous vous invitons à dévoiler
  • Le potentiel vital représente l’énergie qui pousse nos cellules à se reproduire, naître, croître et donc mourir, réparer notre corps par la cicatrisation et éliminer ses déchets pour son bon fonctionnement.

C’est par les organes, glandes endocrines et exocrines, la température du corps, le système respiratoire, le système circulatoire que le potentiel vital met tout en œuvre pour maintenir l’équilibre… dans le mouvement. Il maintient l’homéostasie et protège cet équilibre individuel des agressions extérieures, qu’elles soient d’ordre alimentaire, émotionnel ou environnemental.

Dans cet article, nous vous invitons à observer l’importance du rythme vital, de l’eau vitale, du souffle vital, du mouvement et de la pensée, les cinq principaux aspects qui influencent notre élan vital.

Le rythme vital

Le rythme est fondamental dans divers aspects de notre vie. Nous sommes naturellement régis à divers rythmes, que nous devons respecter au plus possible pour conserver notre équilibre homéostasique et rester en bonne santé.

En suivant le rythme des saisons, nous nous nourrissons des fruits et légumes de saison. Si nous avons la chance de pouvoir nous servir auprès de nos producteurs locaux et biologiques, notre alimentation sera plus adaptée à nos besoins.

En effet, les fruits et légumes sont juteux en été et nous apportent l’eau vitale, ils nous désaltèrent durant la période chaude. Les céréales, légumes feuilles ou racines en hiver sont plus consistants. Ils nous apportent l’énergie nécessaire pour appréhender le froid. Nous pouvons alors prendre légèrement du poids.

Le rythme du nombre des repas est aussi important. Pour son bon fonctionnement, nous devons manger et laisser l’estomac au repos. D’ailleurs, tous les jours, il est primordial d’effectuer un jeûne d’environ 8h… Lorsque nous dormons.

Le rythme circadien est crucial. Notre sommeil est un besoin vital. Justement, pour rester en bonne santé, il est préférable de conserver notre rythme biologique naturel en 24h, en s’activant la journée et dormant la nuit… Malheureusement, cela n’est pas toujours possible selon nos activités. Un déséquilibre peut alors se faire ressentir.

Pour retrouver nos rythmes vitaux, nous pouvons nous exposer à la lumière naturelle du soleil, le plus souvent possible, en évitant bien-sûr les heures les plus chaudes de l’été, entre 12h et 16h selon nos sensibilités. Cette exposition régulière permet de solliciter notre glande pinéale ou épiphyse qui joue un rôle central dans la régulation de nos rythmes biologiques saisonniers et journaliers veille/sommeil.

L’eau vitale des fruits et légumes

Les fruits et les légumes qui sont gorgés d’eau, lorsqu’ils sont mangés proche de leur cueillette, sont gorgés de vie, c’est ce que l’on appelle l’eau vitale. Très diversifiée en été, elle est plus rare en hiver. Dans ce cas, pour améliorer l’apport que nous en avons, nous pouvons faire tremper les graines de sarrasin, fenugrec, tournesol, radis, lentilles, ainsi que des fruits secs tels qu’amandes, noisettes, noix… Ces graines doivent être biologiques, donc non traitées et non cuisinées. En les faisant tremper dans de l’eau de source la nuit et en les dégustant le jour suivant, nous sommes sûrs d’avoir de l’eau vitale de qualité. Cette eau vitale va augmenter notre élan de vie et donc notre immunité. Évidemment, s’abstenir si nous sommes allergiques, et débuter par de petites quantités pour que notre corps se ré-habitue à cette nourriture naturelle… Dans tous les cas, soyons à l’écoute de notre corps !

Le souffle vital, l’air et les biotons ou prana

Est-il nécessaire de rappeler les deux expressions qui résument notre vie :  » Nous débutons notre vie par notre premier souffle  » et  » Nous la terminons par notre dernier souffle  » ? Ces deux images marquent l’importance du souffle dans notre vie… Pour autant, personne ne nous a appris à l’utiliser en conscience… C’est pour cela que je me permets de vous rappeler, au fil des articles, l’importance de ce merveilleux outil que nous avons tous à notre portée. Un nouvel exercice vous est d’ailleurs proposé aujourd’hui. En portant notre attention sur notre souffle, en l’allongeant légèrement, sans forcer, nous éliminons les déchets, dont le dioxyde de carbone principalement, ainsi que d’autres déchets volatiles présents dans notre corps. Par réflexe naturel, l’inspiration sera plus longue et profonde, amenant les biotons, prana ou énergies du vivant présentes dans l’air ambiant, au plus profond de nos poumons. Il est rapporté que certaines personnes peuvent se nourrir exclusivement de cette forme d’énergie vitale. Pour ma part, j’aime manger et varier les légumes frais et de saison ;-)…

La pensée, les idées vitales

Je sais que cela va en étonner plus d’un ! Tant pis, je me lance ! La pensée ne nous appartient pas. Comme l’eau vitale ou l’air vital, nous captons la pensée. A nous de la laisser passer ou de la nourrir… Ainsi, nous pouvons influencer notre homéostasie par les pensées que nous captons. Que ce soit pour nous  » déséquilibrer  » ou au contraire pour nous  » équilibrer « . Nous pouvons observer nos pensées, pour voir vers où elles sont tournées. Appartiennent-elles au passé, que nous cherchons à comprendre ou réparer peut-être ? Au présent, là, maintenant, dans cet instant précis ? Ou au futur ? Dans la journée, demain, la semaine prochaine, dans dix ans…

Nous pouvons également observer dans quelle énergie nos pensées évoluent. Est-ce que cette pensée est agréable et me fait du bien, ou au contraire, est-ce que celle-ci est désagréable, révèle une blessure, réveille un sentiment inconfortable, un besoin inassouvi ?…

Et le meilleur remède à la pensée, c’est l’action, ce fameux pas vers vous que nous vous invitons à faire, articles après articles lors des exercices. Prendre du temps pour soi, pour calmer son mental et profiter de l’instant présent, tel un cadeau, un présent, est le fondement de la méthode Mon Précieux Présent.

Le mouvement… brasse la vie

Comme nous venons de l’exprimer, c’est la vie qui viendrait habiter notre corps.

Et c’est par le mouvement que notre corps, à commencer par notre cerveau reptilien qui programme ses réflexes vitaux pour maintenir la vie en nous, nous permet de filtrer, éliminer, réparer, cicatriser, reproduire, faire naître, croître et mourir chacune de nos cellules. C’est par les organes, glandes endocrines et exocrines, température du corps, système respiratoire, système circulatoire que le potentiel vital met tout en œuvre pour maintenir l’équilibre, l’homéostasie… dans le mouvement.

Notre corps, a donc besoin d’exercice, de mouvement pour vivre…  » Le mouvement, c’est la vie !  » Rien ne vit sans mouvements… Alors exerçons-nous, testons, et avançons pas à pas, en toute bienveillance !

Pour conclure

Le mouvement, c’est la vie ! Et notre corps capte en permanence cette vie qui nous entoure, que ce soit dans l’air, par les biotons ou prana qui nous entourent, l’eau des aliments frais et biologiques que nous mangeons, les pensées que nous captons et ce que nous en faisons, le mouvement que nous donnons. Ce mouvement peut s’effectuer par réflexes archaïques et émotionnels ou par l’intention. La volonté d’un changement débute par cette intention, qui peut être de vouloir garder notre élan vital et notre homéostasie et nous adapter à notre environnement lorsque cela est possible… Ou changer d’environnement lorsqu’il ne nous est pas possible de nous y adapter, pour notre plus grand bien-être.

Cerise sur le gâteau

 » Le mouvement, c’est la vie !  » j’ai d’ailleurs appris récemment, sans en connaître la source, que nous aurions trois cœurs. Celui qui permet notre circulation sanguine et chacun de nos pieds. Car par l’exercice, de préférence une marche rapide, même sur place, nous activons notre élan vital.

Alors prêts à avancer sur notre chemin d’Âme au naturel ? C’est parti pour de nouveaux pas !

Image Soleil Blé

2- Énergie et exercice physique, à nous de jouer !

Chaque jour, durant les cinq prochains jours, je vais observer un des points suivants pour, peu à peu, prendre l’habitude de retrouver au quotidien mon Chemin d’Âme Nature, mon élan vital, donc mon homéostasie naturelle.

Je porte plusieurs fois par jour mon attention sur :

  • mon rythme circadien, je m’expose à la lumière du soleil en conscience
  • mon alimentation, je choisis des produits de saison pour boire l’eau vitale
  • ma respiration, je capte les biotons, le prana, la vie qui m’entoure
  • mes pensées, je les observe… Passé, présent, futur ? Agréable, désagréable ? Blessure ? Besoin ? Je prends du temps pour moi, pour écouter, calmer mon mental.
  • ma circulation, les battements de mon cœur
  • ma température, je la ressens
  • mon pouvoir de régénération, j’observe une cicatrice et le merveilleux pouvoir instinctif de mon corps pour prendre soin de lui-même par cette énergie de la vie qui coule en moi
  • mon mouvement, je pratique une marche rapide, je peux même aller jusqu’à la coures selon mes conditions physiques. Je peux même pratiquer cette marche ou cette course en faisant du  » sur place « , c’est à dire en gardant les orteils au sol…

Je porte tous mes ressentis sur mon cahier…

Image pour aller plus loin

3- Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin sur le chemin de notre Âme, nous pouvons nous programmer un moment de qualité envers nous-même et prendre une pause pour lire ou relire « Mon Précieux Présent en conscience » et « Mon Précieux Présent ~ Mieux utiliser son cerveau ».

N’hésitez pas à commenter, valoriser cet article en cliquant sur le pouce vert, nous faire part de vos retours, quel est votre élan vital… Et surtout, ajoutez l’intention de vous amuser, de développer cette merveilleuse énergie vitale qui anime chacun d’entre nous, cette joie et cet amour pour la vie, votre vie !

2 commentaires sur “Élan vital, Homéostasie = Énergie + Exercice Physique”

  1. C est toujours un réel plaisir de lire ces passages .
     » Le mouvement c est la vie » alors je vais continuer à marcher sur le chemin de mon âme. En cette période fort compliquée une marche quotidienne en pleine nature me ressource. Elle est vitale. Ce retour à la nature et à la terre , ne peut être que vivifiant.
    Merci encore pour ces mots apaisants réconfortants encourageants.. personne ne peut y être indifférent et tout un chacun s’y retrouve..

    1. Merci beaucoup pour ce magnifique témoignage Isabelle, il me motive à continuer sur ce chemin avec tous ceux d’entre vous qui vous y retrouvez ! Oui, retrouver le chemin de son âme, en se connectant à la nature est ressourçant, vivifiant, c’est un besoin vital et tu l’as bien compris. Continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.