Hypersensible, comment gérer ?

Hypersensible, comment gérer ? Peut-on être plus ou moins hypersensible selon le contexte ? Peut-on devenir hyper ou hyposensible ? Quelles actions mettre en place ? Je me sens hypersensible mais personne ne me comprend… Que faire ?

Quelles sont les 5 caractéristiques de l’hypersensibilité ?

Hypersensible, comment gérer ?

L’hypersensibilité est normale ! Nous pensons en effet et avons constaté par nos expériences d’accompagnateurs, que nous naissons tous hypersensibles, sauf pathologie.

Vous n’êtes pas d’accord ? Et bien c’est possible ! Dans ce cas, si vous ne vous sentez pas vous-même hypersensible, vous êtes sans doute entourés d’hypersensibles non ? Vous voulez mieux vous ou les connaître ?

Cet article a pour ambition de nous aider à mieux comprendre ce trait particulier de notre personnalité, l’hypersensibilité, à travers cinq branches.

1- Les cinq caractéristiques de l’hypersensibilité

Parce que nous sommes tous uniques et que nous avons pour autant des traits de personnalité similaires, nous avons choisi de regrouper les cinq caractéristiques de l’hypersensibilité qui suivent. Loin d’être exhaustive, cette liste donne un sens, une direction, pour mieux nous comprendre, nous-même ou la personnalité hypersensible de notre entourage, voire pour mieux l’accompagner.

L’hypersensibilité comme instinct de survie

Comme dit plus haut, dans notre état naturel, nous naissons tous avec une hypersensibilité accrue. Cela est même un instinct de survie. En effet, il est par exemple nécessaire de pouvoir différencier l’odeur de notre propre mère dans notre environnement car c’est elle seule qui va pouvoir nous nourrir au sein…

Ce n’est que lorsque nous grandirons, et que nous nous séparerons de cette fusion innée d’avec notre mère que nous pourrons mettre en place une stratégie différente. Qu’elle soit consciente ou pas, cette stratégie va déterminer si nous resterons hypersensibles ou si nous nous  » endurcirons « .

En effet, et pour cette même raison d’instinct de survie, certaines personnes, enfants ou plus tard dans leur vie d’adulte, blessées au plus profond de leur cœur, vont le refermer. Ce sont les  » cœurs de pierre « … ou hyposensibles. Ceux-ci, s’ils s’en rendent compte et désirent se reconnecter à leur âme devront faire preuve de beaucoup de patience pour ôter leurs carapaces, une à une, telles des pelures d’oignons.

Au milieu, la  » norme « .

A l’autre extrémité, les hypersensibles qui peuvent se diviser en quatre branches : Les hypersensibles physiques ou sensoriels, les hypersensibles émotionnels, les hypersensibles  » cérébraux  » et les hypersensibles à l’environnement. Nous vous proposerons une cinquième branche, le pouvoir de l’action parce que savoir, c’est bien, agir, c’est mieux!

Hypersensibilité physique : alimentaire ou sensorielle

Cette caractéristique concerne comme son nom l’indique le corps physique et les cinq sens.

Hypersensibilité physique ou alimentaire

Certains d’entre nous sommes hypersensibles à une variété d’aliments, au point de ne pouvoir d’avoir des problèmes de digestion, voire des allergies alimentaires. Leur corps, avec son propre langage, nous fait comprendre qu’il n’en veut pas.

Hypersensibilité physique ou sensorielle

Nous pouvons également être hypersensibles sur un ou plusieurs de nos cinq sens, l’ouïe, le visuel, le kinesthésique ou le toucher, l’odeur, le goût. Nous développerons ces différents aspects dans un prochain article. Juste pour le plaisir de la richesse du vocabulaire français, nous verrons les différentes caractéristiques de l’hyperesthésie que sont l’hyperacousie, la photophobie, l’hypersensibilité tactile ou du toucher, l’hyperosmie et l’hypergueusie. Vous aurez bien compris que ce sont les noms scientifiques de l’hypersensibilité de chacun de nos sens précités.

Hypersensibilité émotionnelle

Naturellement, dans ce cas, nous sommes hypersensibles aux émotions. Que ce soient les nôtres ou celles de notre environnement, nous pouvons les ressentir telle une grosse vague dans toute ou partie de notre corps, sans être prévenus. Nous aborderons cette réaction dans un prochain article, avec quelques pistes de résolutions.

Hypersensibilité  « cérébrale » ou mentale

Nous pouvons encore être hypersensible à la réflexion. Nous pouvons nous poser de nombreuses questions, tourner en boucle un scénario, nous remettons en question… Là encore, nous évoquerons cette caractéristique plus en profondeur dans un prochain article.

Hypersensibilité à l’environnement

Enfin, nous pouvons être hypersensibles à l’environnement. Dans ce cas nous pourrons être touché par l’énergie d’un lieu. Impalpable et subtile, l’énergie est partout et nous pouvons tous la perçoir. Nous y sommes juste plus sensibles que les autres. Là aussi, nous aborderons ce sujet dans un prochain article.

Après la théorie, passons à l’action !

Hypersensible, comment gérer ?

2- Actions : Prévention et équipements de protection, pauses et relaxation

L’hypersensible se fatigue plus vite que la moyenne. Nous vous invitons à agir en prévention, vous équiper et vous entraîner à vous écouter, faire des pauses, vous relaxer.

Prévention et équipements de protection

Agir à la source n’est pas toujours possible. Soit on peut baisser le volume d’une radio, soit on ne peut pas agir sur notre notre environnement. Auquel cas, nous pouvons toujours agir sur nous-même ! C’est pourquoi je vous invite à aller puiser les ressources en vous pour protéger votre corps, votre esprit, votre relation de ces agressions externes. Au pire, ne surtout pas hésiter à vous extirper de la situation gênante. Ceux qui sont bienveillants comprendrons, les autres non, auquel cas, il serait peut-être temps de revoir vos lien…

Faire des pauses

Prendre du temps pour soi, se pauser, être à l’écoute de son corps nous est salutaire pour récupérer. Pourtant, notre habitude peut être de préférer écouter notre environnement plutôt que notre propre corps qui lui, cherche inlassablement à entrer en communication avec nous et nous donne les alertes nécessaires pour notre bien-être… que nous ignorons bien trop souvent pour nous conformer à une pseudo-normalité. Or la norme n’est-elle pas un ensemble de subjectivité ?!

La relaxation

Si de courtes pauses ne suffisent pas, l’hypersensible peut faire une courte séance de relaxation, guidée ou intuitive, pour aller plus en profondeur. Et récupérer plus vite, pour plus longtemps.

Pour conclure

Nous sommes tous l’hypersensible d’un autre, dans un ou plusieurs domaines particuliers et n’en n’avons pas fondamentalement conscience. Certains d’entre nous sont même des hypersensibles qui s’ignorent, c’est le cas pour les hyposensibles ou les fameux « normaux » . Pour prendre conscience de notre hypersensibilité, il est primordial d’écouter notre corps, nos émotions, notre ressenti, nos sentiments, nos pensées, nos attitudes au quotidien et d’écouter ce que notre âme veut nous dire à travers notre corps. Elle sait mieux que quiconque ce qui est bon pour nous, elle connaît le chemin et nous l’indique via notre merveilleux réceptacle qu’est notre corps… Seulement, combien d’entre nous sont de véritables bons entendeurs ?… Pourtant, si nous ne prenons pas soin de nous écouter, d’écouter chaque signaux, aussi infimes soient-ils, alors qui pourrait le faire pour nous ?

Cerise sur le gâteau

Tout est question d’intention et de compréhension. Reconnaître notre part hypersensible est primordial pour pouvoir l’accueillir telle un cadeau, un présent. Pourquoi ne serait-elle pas une force, celle qui fait notre originalité, notre personnalité, ce petit plus qui nous distingue des autres ? Quel est son message ? Que pourrait-elle nous apprendre sur nous-même ?

3- Pour aller plus loin…

Pour aller plus loin sur le chemin de notre âme, reconnectons-nous avec notre vraie nature, et faisons de notre sensibilité une force grâce à la Relaxation.

  • S’inscrire à la Lettre d’information pour rester informé sur la prochaine session de Méditation guidée en ligne, en cours d’élaboration.

N’hésitez pas à commenter, nous faire part de vos retours, quel est votre type d’hypersensibilité ?… Et surtout, pensez à vous amuser prendre soin de vous et vous aimer, personne ne peut le faire mieux que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.